Halte du passant

Ami(e) passant(e), prends le temps de t’arrêter !
 

Nous sommes des voyageurs si pressés.

Partage avec nous cette parole comme on rompt le pain ensemble à la halte du soir.

Tu trouveras ici, une parole de la sagesse divine.

Puisse-t-elle nous unir en ce chemin intérieur

où nos différences deviennent altérité.


—  •  —

 


Prier, c'est dire oui à tout ce qui arrive, vivre sans pourquoi.

Chaque jour, j'essaie de fréquenter les Évangiles et de nourrir une Authentique vie de prière. À mes yeux, prier, c'est se déshabiller pour de bon, quitter un à un tous les rôles pour se tenir à l'écoute d'une transparence et oser un abandon, une confiance totale en plus grand que soi.

Ici les étiquettes, les représentations, les attentes volent en éclats et le moi peut s'éclipser. Il en faut du courage, pour se laisser tomber au fond du fond, oser ne rien faire, ne rien dire, ne rien vouloir et laisser Dieu s'occuper de Dieu.

Prier, c'est dire oui à tout ce qui arrive, vivre sans pourquoi. Alors, nous quittent, presque malgré nous, les mécanismes de défense, les refus et cette soif de tout maîtriser. C'est dépouillé de tout, que l'on peut oser l'impensable : appeler Dieu, Père.

Si ce chemin est difficile, aride parfois, car le moi résiste toujours, j'y trouve une joie immense, une liberté qui m'invite à me débarrasser des béquilles, pour avancer et aimer gratuitement.

Alexandre Jollien