Sainte Hildemarque
Saint Ouen, saint Wandrille, sainte Hildemarque et saint Waneng - Vitrail de l'atelier Gustave Moïse, Rouen, 1903


SAINTE HILDEMARQUE, ABBESSE-FONDATRICE DE FÉCAMP

Sainte Hildemarque est originaire de Bordeaux et avait dirigé une communauté de religieuses dans le diocèse de Rouen.

Saint Waneng gouvernait alors le pays de Caux. Il était lié d'amitié avec saint Ouen, l'évêque de Rouen, et saint Wandrille, l'abbé de Fontenelle. Guéri d'une maladie par l'intercession de l'un de ces deux saints, il voulut en reconnaissance fonder un monastère de femmes en 658. 

En 664, un moine de Fontenelle, passant dans le Bordelais, rencontra Hildemarque et la persuada de le suivre. Il la conduisit à saint Wandrille qui la mit aussitôt à la tête du nouveau monastère. En peu de temps on compta dans cette abbaye jusqu'à 366 religieuses.

ÉbroÏn, le maire du palais de Neustrie assiéga Autun. Pour épargner la famine à sa ville, saint Léger se livra et eut les yeux brûlés et la langue coupée. Waneng le conduisit à Fécamp où Hildemarque et ses filles furent attentives à le soigner. Malheureusement, au bout de deux ans, Ebroïn reprit sa victime qu'il exécuta en 678.


Hildemarque mourut vers 682. L’abbaye fut détruite par les vikings en 841.


Sainte Hildemarque est fêtée le 25 octobre