Sainte Gertrude
Fresque de la paroisse Saint-Athanase-et-Saint Amand,
(Lillois-Belgique).


Tropaire à sainte Gertrude

Par l’ascèse, en vierge pure, ayant brillé,
Tu as délaissé la table des grands
Pour suivre les pas de ta sainte mère
Et faire rayonner la foi en Brabant.
Et c’est pourquoi, aujourd’hui, nous te chantons :
Gertrude, ne cesse pas d’intercéder
En faveur de nous tous auprès du Christ notre Dieu.


Sainte Gertrude, abbesse de Nivelles est née en 626, elle est la fille de Pépin de Landen, maire du palais de Dagobert 1er, roi d'Austrasie et de sainte Itte. Très jeune elle est considérée comme un modèle de vertu : sur les conseils de saint Amand, elle consacra sa virginité à Dieu. À la mort de son père, sa mère transforme le château familial en monastère. Pour éviter que Gertrude ne soit enlevée et mariée de force, Itte coupe elle-même la chevelure de sa fille, afin de montrer à tous la détermination de sa fille à renoncer au mariage et à entrer en religion. Gertrude fait profession entre les mains de saint Amand. Elle est un modèle de piété, de douceur et de patience. À la mort de sa mère, elle lui succède comme abbesse. Elle se dévoue pour les déshérités, les malades et les vieillards. Elle se lie d’amitié avec saint Foillan. Animée d'une insatiable soif de savoir, elle recherche une connaissance approfondie des Saintes Écritures. Dieu la favorise de plusieurs prodiges : on vit plusieurs fois pendant qu’elle priait à l’église, apparaître au-dessus de sa tête une sphère de feu. Les nombreux jeûnes qu'elle pratique la diminue physiquement si bien qu'à l'âge de trente ans elle laisse la direction du monastère à sa nièce Wilfetrude.


Lorsque saint Foillan est assassiné avec ses compagnons alors qu’il revenait d’une visite au monastère de Nivelles, Gertrude décrète une période de jeûne et de prière pour retrouver le corps de son ami. Après 77 jours, elle a une vision lui montrant un endroit de la forêt tout illuminé. Elle identifie le lieu et y envoie des hommes qui ramènent solennellement le corps de Foillan à Fosses.


Sentant ses forces décliner, elle envoie un messager auprès de saint Ultan pour l’interroger sur l’heure de sa mort ; celui-ci lui prédit qu’elle mourrait le lendemain durant le Saint Sacrifice de la Messe et que le Royaume des Cieux lui serait grand ouvert. Elle s’éteint le 17 mars 659, âgée de 33 ans. Le jour même de sa mort, elle apparaît à Trêves à une abbesse du nom de Modeste. Elle est enterrée près de sa mère dans l’église Saint-Pierre. De nombreux miracles se produisent à son tombeau, dont le plus célèbre est la résurrection d’un garçon tombé dans un puits et dont la mère invoqua sainte Gertrude.


Elle est invoquée pour la protection des voyageurs, ainsi que pour être préservé des souris et des rats.


Sainte Gertrude est fêtée le 17 mars

Agenda

Du vendredi 26 au dimanche 28 Mai
Assemblée de la Communion des Églises
Orthodoxes Occidentales
En savoir +

Dimanche 28 Mai
10 h, Liturgie Eucharistique
17 h 30, vêpres solennelles

Samedi 3 juin
17h30, Vigiles de la Pentecôte

Dimanche 4 juin - Pentecôte
10 h, Liturgie Eucharistique
17 h 30, vêpres solennelles