Saint Samson de Dol
© Éditions Hol Levenez


SAINT SAMSON DE DOL (480-565)


Il est l’un des sept saints fondateurs de Bretagne.


Né vers 480 dans le Clamorgan, à Dyved (sud du Pays de Galles) d’Ammon et d’Anna.  À l’âge de 5 ans, il entre à l’école monastique de Llantwit-Major sous la direction de saint Iltud. La réputation précoce de sa sainteté provoque la jalousie de deux de ses neveux qui cherchèrent à l’assassiner. La perspicacité et la charité de Samson convertirent les coupables. Il opère de nombreuses guérisons par un simple signe de croix, notamment les morsures de serpent. Quand saint Iltud lui confère le diaconat « une blanche colombe vint se poser sur les épaules du bienheureux. » Vers 510, il se retire sur l’île de Caldey, au sud du comté de Pembroke (Pays de Galles).


Apprenant que son père est gravement malade, il obtient de se rendre auprès de lui. Il le guérit et le persuade ainsi que ses cinq frères et sa sœur de quitter le monde pour la vie monastique. À son retour à Caldey, l’abbé étant mort, il est élu nouvel abbé. Puis il se rend en Irlande en mission pour plusieurs années. De retour, il abandonne la responsabilité de son monastère et vit en ermite sur les rives de la Severn avec son père et deux autres compagnons. Mais Samson est convoqué au synode et choisi comme évêque. « L’antique usage de l’Église bretonne, quand il y avait un évêque à ordonner, était d’en ordonner deux autres avec lui, de façon qu’il sortit toujours de cette cérémonie trois nouveaux évêques. Cette fois, les prélats avaient à consacrer deux sujets. Il leur fallait faire choix d’un troisième. » (La Borderie). Inspiré par Dieu, l’évêque Dubric consacre donc Samson qui quitte son ermitage et continue ses voyages missionnaires en Cornouailles (Sud-Ouest de l’actuelle Angleterre) où il fonde plusieurs monastères. Vers 548, il gagne la Bretagne, où il fonde le monastère de Dol. En Normandie, il fonde celui de Pental. En 555, grâce à l’intervention de Samson le chef breton Judwal (qui devint saint Judicael) est rétabli dans ses droits sur la Domnonée, et il signe les actes du Concile de Paris en 560.


Il meurt à Dol le 28 juillet 565, après avoir désigné saint Magloire comme son successeur. Saint Samson est invoqué pour guérir la folie.


Saint Samson est fêté le 28 juillet

Agenda

SAMEDI 21 AVRIL
Journée théologique du monastère
Programme ›

DIMANCHE 22 AVRIL - Commandement Nouveau
3e dimanche après Pâques

10h, Liturgie Eucharistique
17h30, vêpres solennelles

DIMANCHE 29 AVRIL - Vigne Véritable
4e dimanche après Pâques
10h, Liturgie Eucharistique
17h30, vêpres solennelles

DU VENDREDI 11 AU DIMANCHE 13 MAI
Rassemblement de la Communion des Églises Orthodoxes Occidentales
Voir programme et bulletin d'inscription ›