Sainte Onenn
Tableau de Karl Rezabeck représentant
sainte Onenn et sa famille dans l'église de Tréhorenteuc (56)

 


SA VIE

Sainte Onenn de Tréhorenteuc (7e siècle) était la fille de Judael, roi de Domnonée, et de Pritelle. Née à Gaël, dans la forêt de Brocéliande en Bretagne, à l’époque du roi Dagobert, dans un château situé sur la route de Mauron, elle est la dernière d’une famille de vingt-deux enfants dont saint Judicael. Hantée par l’esprit de pauvreté, elle quitta ses parents, échangea ses habits de princesse contre ceux d’une pauvresse et s’engagea dans une ferme que l’on situe à Tréhorenteuc (Morbihan, toujours en forêt de Brocéliande). À ses moments de loisir, elle allait à l’église prier la Vierge et déposer sur son autel les plus belles fleurs qu’elle avait trouvées. Un jour, deux anges la soulevèrent à la hauteur de la statue qui s’anima et donna à Onenn le plus gracieux des baisers. Une autre fois, alors qu’elle était poursuivie par un seigneur, les cris des oies qu’elle gardait firent accourir les habitants du voisinage pour la délivrer. Plus tard, elle prononça ses vœux et revint s’établir à Tréhorenteuc (« pays de la charité ») au château du Mazerin près duquel on voit encore la fontaine qui lui est dédiée. Avant la Révolution, cette fontaine était le but d’une procession en l’honneur de la Vierge. Les oies du bourg précédaient le cortège pour montrer le chemin. Cette tradition est reprise actuellement le jeudi de l’Ascension. Pour accéder à l’eau, il faut descendre quelques marches. Au creux d’une niche, une petite statue représente sainte Onenn.


La vie de sainte Onenn est représentée sur les vitraux de l’église de Tréhorenteuc et sur la bannière offerte par Anne de Bretagne et classée par les Beaux-Arts. On la voit sur cette bannière avec des oies. Sainte Onenn visitait les malades et rendait service aux malheureux. Elle ne fit pas de miracles, mais par sa bonté, sa patience et sa piété, elle faisait l’admiration de son entourage. Elle mourut à l’âge de 26 ans. Son tombeau était encore au siècle dernier l’objet d’une attraction formidable. Il a été déplacé en 1914, à nouveau en 1927 puis supprimé en 1943.


Onenn signifie le frêne. Elle invoquée contre l’hydropisie.


Sainte Onenn est fêtée le 30 avril

Agenda

Du vendredi 26 au dimanche 28 Mai
Assemblée de la Communion des Églises
Orthodoxes Occidentales
En savoir +

Dimanche 28 Mai
10 h, Liturgie Eucharistique
17 h 30, vêpres solennelles

Samedi 3 juin
17h30, Vigiles de la Pentecôte

Dimanche 4 juin - Pentecôte
10 h, Liturgie Eucharistique
17 h 30, vêpres solennelles