Sainte Godeberte


Tropaire à sainte Godeberte


Fille de pieux nobles de la région d'Amiens,
Tu refusas l'hymen voulu par tes parents,
Désirant en mariage l'Époux Céleste.
Saint Éloi te consacra à Dieu et le Roi
Te donnas un palais dont tu fis un couvent.
Sainte Godeberte, prie le Christ pour nos âmes !


Sainte Godeberte, abbesse de Tournai-Noyon naquit vers 640 près d'Amiens, à Boves ou à la Neuville-au-Boisselon. Ses parents, nobles et pieux, prirent un grand soin de son éducation. Godeberte signifie ferveur. Dès qu'elle fut en âge d'être mariée, elle ne manqua pas de partis avantageux. Ses parents, néanmoins, n'osèrent donner parole à personne, sans la permission du roi Clovis II, de la libéralité duquel ils tenaient leur domaine. Saint Eloi, évêque de Tournai et Noyon, se présenta et, poussé par un mouvement divin, donna son anneau d'or à la vierge Godeberte, la fiançant, par ce moyen, en présence du roi et de ses parents, au Seigneur. Elle supplia le saint évêque de la consacrer à Dieu et de lui donner le voile des vierges : ce qu'il lui accorda. Le roi de France, touché d'une si pieuse résolution, céda le palais qu'il avait au faubourg de Noyon à sainte Godeberte, avec l’oratoire Saint-Georges, afin qu'elle s'y retirât, avec douze autres femmes, dont elle entreprit la direction, suivant la Règle que leur prescrivit saint Eloi. Sainte Godeberte vécut ainsi avec ses filles dans la solitude, ne conversant qu'avec Dieu, passant les nuits en prière, menant une vie d'ascète, dans le jeûne et les austérités. Sa vie tout entière était une perpétuelle offrande au Seigneur.


Une horrible peste sévissait à Noyon. Godeberte, voyant la désolation qui régnait dans la ville, engagea le clergé à prescrire un jeûne de trois jours. Ceux-ci ayant été rigoureusement observés, le fléau destructeur cessa ses ravages. En 676, un violent incendie menaça d'embraser la cité tout entière. Godeberte, épuisée par les austérités, gisait sur son lit de douleurs ; mais son abattement physique n'altérait point la sérénité de son esprit ni l'ardeur de ses prières. Cependant l'incendie, propageant ses ravages, gagnait les abords de la basilique Sainte-Marie ; Godeberte se fit transporter, sur une chaise au foyer de l'incendie, se signa et l'activité des flammes s’arrêta soudain. Ce fut également par un signe de Croix, formé sur les yeux d'une aveugle nommée Transirique, que Godeberte rendit la vue à cette femme.


Sainte Godeberte meurt vers 700. Elle est ensevelie, près de son monastère, dans l'oratoire Saint-Georges.

On invoque sainte Godeberte contre les calamités


Sainte Godeberte est fêtée le 11 avril

Agenda

SAMEDI 25 MAI
Journée théologique du monastère
Programme ›

DIMANCHE 26 MAI - La Joie Parfaite

10h, Liturgie Eucharistique
17h30, vêpres solennelles

MERCREDI 29 MAI
17h30, Vigiles de l'Ascension

JEUDI 30 MAI - ASCENSION
10h, Liturgie Eucharistique de l'Ascension
17h30, vêpres solennelles

Du 31 MAI au 2 JUIN
Rassemblement de la Communion des Églises Orthodoxes Occidentales
Programme et bulletin d'inscription ›