Saint Bernard


SAINT BERNARD, abbé-fondateur de Clairvaux


Saint Bernard naît en 1090 au Château de Fontaine-les-Dijon, de parents appartenant à la haute noblesse de la Bourgogne. Son père, Técelin, est un homme de cœur. Sa mère, sainte Aleth de Montbard, est d’une grande piété. Leurs sept enfants entreront tous au cloître. L’éducation de Bernard est confiée aux chanoines de Saint Vorles, à Châtillon sur Seine.


C’est vers sa vingtième année que Bernard conçoit le projet de se retirer du monde. Sa force de persuasion est telle que bientôt « il devint, dit son biographe, la terreur des mères et des épouses; les amis redoutaient de le voir aborder leurs amis ». C’est donc accompagné d’une trentaine de jeunes gens que Bernard, en 1111, entre au monastère de Cîteaux. Ainsi devint-il le véritable fondateur des cisterciens. Il fonda encore soixante-huit maisons de son ordre.


Il devint conseiller de papes, de rois et de conciles. Au niveau théologique, il réfuta Abélard, écrivit à profusion sur l’amour de Dieu, commenta pour ses moines le Cantiques des Cantiques, adressa au pape Eugène III une dissertation (De consideratione) à travers laquelle il juge l’Église de son temps et produisit de nombreux ouvrages. Il fut un grand réformateur de la vie religieuse et grand adversaire de l’immaculée conception de la Vierge Marie.


Il fonde 68 abbayes durant les 38 ans de son abbatiat. Il crée l’ordre des chevaliers du Temple (moine-chevalier) dont il écrit la règle. Sous son impulsion, le culte marial prend une expansion extraordinaire, notamment le culte de Vierges noires. Je suis noire et pourtant belle… (Ct 1, 5). On lui doit le vocable de Notre-Dame pour la Vierge Marie.


Il meurt le 20 août 1153, est canonisé en 1174.

On invoque saint Bernard pour faire cesser les ronflements d’un dormeur !


Saint Bernard est fêté le 20 août.